LES BILLETS DE MARIE - Épisode 7

20/12/2016

 

"Deuxième jour de résidence à Anthéa : journée construction.

 

Il faut monter la scénographie : les lumières, les images et la vidéo, mais aussi le décor au sens traditionnel du terme, fait main. Et c’est bien le décor, dont on se préoccupe lorsque l’on arrive dans un lieu de répétition ou de création. A la base de tout travail scénique, il définit et délimite les volumes et conditionne donc le mouvement en scène. Dans George Dandin par Collectif 8, il représente un gros travail de construction à réaliser avant de pouvoir entamer la création des lumières et projections.

 

 En effet, la scénographie conçue par Paulo et Gaële se constitue en grande partie de voliges se dressant jusqu’à quatre mètres de haut. Il faut donc transporter les planches depuis l’entrepôt, trouver leur bon emplacement, puis les assembler entre elles et les fixer aux structures métalliques. On - tout le monde, en l’occurrence - se retrousse donc les manches et on mesure, on scie, on ponce, on visse ces structures directement en scène : un réel travail d’équipe permanent ! Coordination indispensable pour mettre sur pieds une colonne en métal haute de huit étages (au moins !) ou pour soulever un rouage de douze tonnes (si ce n’est davantage !).

 

En bref, toute une organisation puisqu’à la fin de la journée – ou de la soirée – on a monté des murs pour Clitandre, bâti une structure de maison pour Dandin et posé un sol aux Sotenville.

 

Espérons qu’ils auront tous un toit avant la générale… Nous nous y employons !" MARIE GAGLIOLO

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À L'AFFICHE

Nouvelle recrue en communication !

30/10/2019

1/6
Please reload

POSTS RÉCENTS
Please reload