MC_VisuelDoublePage.jpg

MONTE CRISTO

MONTE CRISTO d’après l’œuvre d’Alexandre Dumas

5 au 21 Janvier 2022
ANTHÉA - Antibes

 

l’histoire |

Victime de calomnies, Edmond Dantès passe quatorze ans dans une geôle du château d’If au cœur de la rade de Marseille avant de s’évader et s’emparer d’un trésor caché dont l’abbé Faria lui a révélé l’existence. Devenu riche et puissant, Dantès se fait passer pour le comte de Monte-Cristo et entreprend de se venger de ceux qui l’ont accusé à tort. L’intérêt pédagogique de la pièce ne tient pas à sa seule inscription au patrimoine littéraire. Monte-Cristo est moins une quête de la vengeance qu’une histoire d’accouchement de soi-même, de transmission autour d’un duo maître-élève, Faria-Dantès. En choisissant cette approche, le Collectif 8 est en totale pertinence avec des jeunes spectateurs. Les personnages du roman content l’histoire d’un monde où certains schémas politiques et sociaux sont toujours d’actualité : banquiers, magistrats, militaires, spéculateurs et toutes leurs intrigues pour le pouvoir, un système judiciaire vicié qui produit l’injustice.
 

ce qu’ils en disent |

C’est pour moi une énigme que laisse Dumas derrière lui et qui m’a tenue au corps pendant de longues années. Plus je tirais les fils entrelacés de cette toile complexe, plus il me fallait relever le défi d’en remplir les vides, les manques afin de répondre à cette invitation pour comprendre le monde. C’est à la gestation et naissance du personnage de Monte-Cristo que je souhaite remonter. C’est dans un cachot du château d’If que se trouve la clef du mystère. C’est ici qu’il rencontre l’abbé Faria, le savant, l’accoucheur, l’instrument des destinées hypothétiques. Il enseigne, éclaire, il donne le jour et met au monde le champ des possibles. Il dessine des plans, des cartes et des formules, de situations posées en choix variables, de conséquences actées en réactions en chaîne ; les visions d’itinéraires de vie passées et futures émergent. Sur les murs du cachot les lignes, dessins et diagrammes de Faria prennent vie dans d’étranges hallucinations dévoilant les prévisions de variantes possibles de la grande Histoire. Gaële Boghossian

mise en scène et adaptation Gaële Boghossian

avec Paulo Correia, Damien Rémy

musique Benoît Berrou
lumières Samuèle Dumas
scénographie Collectif 8
diffusion Vanessa Anheim Cristofari

coproduction anthéa, théâtre d’Antibes, Collectif 8, Théâtres en Dracénie - scène conventionnée d’intérêt national Art et Création
soutiens Région PACA, Département des Alpes-Maritimes et Ville de Nice (fonctionnement) et la DRAC PACA (Éducation Artistique et Culturelle)

Le Collectif 8 est la compagnie associée du théâtre anthéa

Le Collectif 8 est soutenu au fonctionnement par la Région PACA, le Département des Alpes-Maritimes, la Ville de Nice et la DRAC PACA, au titre de l’Éducation Artistique et Culturelle.